Benin : une démocratie qui résiste.

0
72

Soumis à des vents contraires, la démocratie béninoise plie mais ne rompt pas. L’impression générale des béninois est qu’à la moitié de son mandat le président talon aura soumis l’état de droit à un ensemble de pression qui ont sapées les bases même de la démocratie dont ils sont si fiers.

Pour l’opinion publique béninoise traditionnellement très alerte dès qu’il s’agit de politique, le quinquennat talon présente les caractéristiques d’une autocratie totalitaire qui en plus de prendre des décisions liberticides, promeut une oligarchie brouillonne dont l’Elite cleptomane regarde avec un appétit vorace l’essentiel du patrimoine économique nationale. Aucune sensibilité pour la misère ambiante, point d’empathie pour les plus démunis dont le rang ne cesse de grossir de jour en jour. Un mépris et une insolence qui bien souvent confine à l’impolitesse. A eux les belles voitures de luxe, les costumes sur mesures et les comptes en banques bien garnis.

Mais c’est malheureusement au nom de reformes nécessaires au progrès de notre pays que ce gouvernement aura le plus contraint les béninois au silence alors que devant leur yeux ébahis mourraient les libertés individuelles. Devenue une denrée très rare l’opinion personnelle est combattue au profit d’un beniouiouisme caractériel. Talon n’aime pas la contradiction, alors l’Elite politique corrompue fait mine de ne pas voir le mécontentement du bas peuple.

Livrer a lui-même le peuple se bat pour faire vivre l’héritage démocratique tant chéri par les mandatures passées. Les réseaux sociaux sont devenus l’exutoire par excellence d’où les béninois crient leur peine de vivre une lancinante descente aux enfers. Au Benin si personne n’est prêt a prendre le risque d’un affrontement dans les rues il parait néanmoins de plus en plus clair qu’une fronde populaire massive, annonciatrice d’un réveil du peuple s’annonce. L’inaliénable gout des béninois pour la liberté est le seul contre pouvoir qui résiste encore a l’ivresse du pouvoir dont souffre le président talon .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here